Le mouvement

Less Saves The Planet a pour vocation d’aider les restaurateurs, les hôteliers à concevoir et à gérer leur établissement de manière à ce qu’ils contribuent, à leur échelle, à sauver la planète !

Le label permet ainsi une présentation systématique et complète de l’ensemble des recommandations en matière de développement durable et permet également une mise en valeur de ceux qui se sont engagés dans ces bonnes pratiques et font tout pour les mettre en œuvre.

Ces outils vont permettre de détailler les points essentiels sur lesquels les restaurateurs et hôteliers doivent porter leurs efforts pour que leurs restaurants puissent être considérés comme des établissements vraiment respectueux de l’environnement.

Le livre

Less Saves The Planet est un livre qui propose pour sauver la planète de passer par l’hôtellerie et la restauration.
Ces lieux de life style où l’on vit des expériences ludiques peuvent aussi nous permettre de changer de style de vie et de mode de consommation. Comment ?  En responsabilisant les « artistes culinaires » pour qu’ils deviennent les acteurs du changement environnemental.

LES AUTEURS

Le livre Less Saves The Planet – Apprenons maintenant à bien manger en sauvant l’environnement est le fruit de deux passionnés de l’hôtellerie-restauration qui placent depuis longtemps déjà la préservation de l’environnement au coeur de leurs engagements professionnels.

Avec ce livre, ils souhaitent démontrer qu’un changement de mode de consommation et de comportement allant dans le sens d’un plus grand respect de la planète est possible pour les hôteliers, les restaurateurs ainsi que leurs fournisseurs et clients.

Fadi Joseph Abou

Fadi Joseph Abou,
restaurateur depuis trois générations, distributeur de produits bio dans plus de 14 pays à travers le Monde, se mobilise depuis tout jeune pour une nutrition saine et savoureuse, un environnement préservé, et une planète où les hommes et les animaux seront heureuxa

Flavio Bucciarelli

Flavio Bucciarelli,
innovateur et leader dans l’industrie de l’hôtellerie, avec plus de 20 ans d’expérience dans la direction générale, les ventes et le marketing, a toujours été passionnément attaché au développement durable. Il est ainsi à l’origine d’un programme d’économies d’énergie et de réductions de la consommation de l’eau pour tous les hôtels de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique qu’il a dirigé au sein d’un des plus grands groupes mondiaux de l’hôtellerie.

Avant-propos

En tant qu’êtres humains, nous laissons derrière nous certaines traces dans l’histoire comme une identité artistique ou culturelle. C’est ce qui permet aux générations suivantes d’appréhender le passé et le futur à l’aune du passé, de créer de la nouveauté en puisant dans ses racines.

Parmi tout le patrimoine qui nous est parvenu aujourd’hui, on peut considérer que nos mythes et légendes sont celles qui maintiennent une persistance des mœurs et visions du monde d’autrefois, celles qui permettent à nos sociétés de toujours en tirer un divertissement ou un enseignement. Une histoire ou une légende connue dans le monde entier et toujours appréciée de génération en génération transmet ainsi une vérité utile à l’humanité dans une enveloppe qui lui est propre. Le tout est de savoir la décrypter avec les codes et les attentes qui sont les nôtres.

Tout jeune, déjà, l’histoire de Joseph de Canaan, fils de Jacob et vice-roi d’Egypte, m’a profondément marqué. Toute ma vie, son influence a continué à raisonner en moi, et aujourd’hui elle prend tout son sens, plus de 3600 ans après sa création. Sa légende contient une admirable leçon, transmise depuis des siècles et des siècles. Elle a aidé et réconforté des millions d’êtres, et j’ai personnellement été frappé par l’un des sens que l’on pouvait en tirer à notre époque actuelle.

Il s’agit d’un conte oriental que l’on peut retrouver dans l’Ancien Testament. L’élément central du récit réside dans l’interprétation que fait Joseph d’un rêve du Pharaon qu’aucun de ses conseillers n’arrivait à déchiffrer. Un haut dignitaire se souvenu qu’en prison, un esclave lui avait livré les secrets de l’un de ses songes et que sa prédiction s’était vérifiée. Il s’agissait de Joseph, et ses talents d’interprétation étaient déjà connus quand il comparu devant Pharaon. Celui-ci lui soumis le récit de son rêve qui le tourmentait alors :

« Sept vaches belles à voir et grasses de chair montèrent hors du fleuve, et se mirent à paître dans la prairie. Sept autres vaches laides à voir et maigres de chair montèrent derrière elles hors du fleuve, et se tinrent à leurs côtés sur le bord du fleuve. Les vaches laides à voir et maigres de chair mangèrent les sept vaches belles à voir et grasses de chair. » 

Chapitre 1
Tout est encore possible

Chapitre 2
La viande

Chapitre 3
La mer

Chapitre 4
L’eau

Chapitre 5
la terre

Chapitre 6
Le gaspillage

Chapitre 7
Low and Slow

We won't spam!

Ils parlent de nous

Pin It on Pinterest

Share This